Belles Familles

11951062_1154938947852846_34501918_n

De : Jean-Paul Rappeneau

Avec Mathieu Amalric, Marine Vacth, Gilles Lellouche, Nicole Garcia

Année : 2015

Pays : France

Genre : Comédie dramatique

Résumé :

Jérôme Varenne, qui vit à Shanghai, est de passage à Paris. Il apprend que la maison de famille d’Ambray où il a grandi est au cœur d’un conflit local. Il décide de se rendre sur place pour le résoudre. Cette échappée provinciale changera sa vie…

Avis :

« Belles Familles » est le huitième film du Jean-Paul Rappeneau. Âgé de quatre-vingt-trois ans, Rappeneau est l’un de nos plus grands réalisateurs, mais aussi l’un de nos plus rares. Et oui, pour l’arrivée de ce « Belles Familles« , il aura fallu attendre douze ans, son dernier film étant « Bon Voyage« . Autant dire que vu l’âge du monsieur et la distance qui sépare les deux films, on n’attendait plus le prochain film de Rappeneau et pourtant il est de retour. Un retour en petite forme.

Matthieu Amalric, Karin Viard ou encore André Dussollier et la belle Marine Vacth, tous réuni devant la caméra de Jean-Paul Rappeneau pour un vaudeville où il est question d’héritage et de magouille. À la découverte de la bande-annonce, j’étais très curieux de le découvrir. J’avais envie que Rappeneau me fasse rire avec des histoires de familles qui partent en vrille, mais à ma grande déception, pour une comédie, je n’ai pas souri beaucoup et c’est l’ennui et la prévisibilité qui m’ont gagné.

11922838_1154939231186151_1726953105_n

Jérôme Varenne vit depuis douze ans maintenant à Shanghai. Alors qu’il est de passage à Paris pour des affaires, il rend visite à sa mère et son frère. Et c’est au détour d’une conversation qu’il va apprendre que cette dernière a de très gros problèmes avec la vente de la maison familiale. En effet, depuis la mort de leur père, la vente de la maison est bloquée à cause de la mairie, qui veut racheter le terrain pour en faire des logements sociaux, et d’un ami de Jérôme qui avait déjà racheté la maison à des fins personnelles. Tout ce petit monde se dispute et la vente est quelque peu au point mort. Jérôme décide alors de jeter son grain de sel là-dedans pour comprendre et essayer de débloquer la situation, mais Jérôme est alors loin de se douter que cette affaire allait faire changer sa vie et le confronter à son passé.

J’aime bien les films de famille qui s’engueulent. Généralement, je trouve toujours quelque chose qui me fait rire. Alors que Jean-Paul Rappeneau décide de faire son retour avec ce genre de film, je peux dire que cette annonce résonne comme une bonne nouvelle. Mais la bonne nouvelle fut de courte durée, car « Belles familles » ne m’a pas spécialement convaincu. Long et ennuyant, malgré quelques personnages attachants, on est très loin de la comédie que la bande-annonce nous vend.

L’histoire est pourtant bien, à aucun moment on peut dire qu’elle ne tienne pas la route, et le réalisateur va aller jusqu’au bout de cette dernière, allant même jusqu’à offrir une fin, certes facile, mais épique et parfaite, dans le genre comédie romantique. Mais voilà, on ne peut pas dire qu’on soit surpris de sa trajectoire. Le scénario est facile et il n’apporte pas vraiment de surprises. On voit tout arriver d’avance et la facilité des événements qui suivent gâche quelque peu le plaisir. Le film, qui aurait pu être drôle et génial, devient alors fade. J’aurais aimé que le film ait plus de subtilité et tombe moins dans les clichés, car j’ai trouvé qu’en plus d’être facile, le film prend des tournures déjà-vu, et elles en deviennent très clichées et c’est franchement dommage. Après, comme je le disais, ce n’est pas mauvais non plus, c’est juste ennuyant et pour prendre vraiment du plaisir avec ce film, il faudra suivre quelques-uns des personnages à part. Car il y a des personnages très attachants, particulièrement celui joué par Karin Viard, qui décidément s’est trouvée de bons rôles pour cette rentrée. D’ailleurs, je dois dire que c’est la seule qui m’ait fait sourire dans le film. J’ai aussi beaucoup apprécié le personnage joué par Marine Vacth. En fait, j’ai l’impression que le réalisateur s’est beaucoup concentré sur l’écriture de ces deux personnages et en a oublié quelque peu les autres.

Pour le reste, le film est très bien réalisé et l’on retrouve ce côté grand et démesuré qui règne souvent chez Rappeneau. On a le droit à de très beaux plans aériens ou encore une courte et prévisible course poursuite, mais qui reste bien mise en scène. Puis de jolies scènes plus intimes entre Amalric et Vacth, ou encore celle avec la délurée Claude Perron.

Je suis partagé du côté des acteurs. Si j’ai trouvé Karin Viard, Marine Vacth, Claude Perron, André Dussollier, malgré qu’il soit sous-employé, Guillaume De Tonquédec, Jean-Marie Winling (même si je n’aime pas beaucoup le personnage, je dois dire que l’acteur s’en donne à cœur joie et il est excellent) bons, voire très bons, je suis terriblement déçu de Mathieu Amalric, qui est à la limite de se caricaturer lui-même. Il fait du Mathieu Amalric plus qu’il ne créé un personnage et je suis terriblement déçu, car c’est un comédien que j’aime et c’est bien l’une des premières fois que je le trouve presque insupportable à certains moments. Gilles Lellouche est agaçant, trop dans l’hystérie, il s’emporte tout le temps pour rien et passe son temps à gueuler, ce qui a le don d’être soûlant au bout d’un moment. Puis Nicole Garcia apparaît peu et elle est très oubliable.

11960580_1154939271186147_1435056244_o

Je ressors donc déçu de cette « Belles Familles« . Déçu de la facilité de l’intrigue, déçu de ce que le film aurait pu être si le scénario avait été plus travaillé. Déçu que ce soit surement le dernier film de Jean-Paul Rappeneau et sans qu’il soit vraiment mauvais, ne termine pas sur une bonne note. Déçu de Mathieu Amalric. Bref, heureusement que j’ai pu m’accrocher à plusieurs personnages pour éviter de trouver le temps trop long.

Note : 09/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net