Mission: Impossible III – Abrams cadabra

18608448

De : J.J. Abrams

Avec Tom Cruise, Philip Seymour Hoffman, Ving Rhames, Billy Crudup

Année : 2006

Pays : Etats-Unis

Genre : Action

Résumé :

Ethan espérait avoir tourné une page en quittant le service actif de la Force Mission Impossible pour un poste de formateur ; pouvoir enfin mener une vie « normale », se consacrer tout entier à sa ravissante épouse, Julia…
Mais lorsque Lindsey, la plus brillante recrue de l’IMF « tombe » à Berlin, Ethan se sent moralement obligé de lui porter secours. Assisté de ses fidèles coéquipiers Luther, Zhen et Declan, il infiltre le repaire du trafiquant Owen Davian et arrache la jeune femme des mains d’une quinzaine de ses sbires. Trop tard : quelques instants plus tard, une mini-capsule de magnésium explose dans la tête de Lindsey, la tuant sur le coup. Davian avait tout prévu…
Pour Ethan, c’est bien plus qu’un ratage – c’est une faillite personnelle dont il lui faut au plus vite se racheter…

Avis :

Qui aurait pu prédire que la saga des Mission Impossible allait durer aussi longtemps ? Car même si les deux premiers films ont des fans et de grand défenseurs, il était difficilement prévisible de voir cette saga continuer sur des bases saines. En effet, le principal reproche que l’on pourrait aux deux premiers films, c’est que les personnages ne sont pas assez développés et que parfois, on tombe dans le fan service avec des protagonistes très manichéens. D’ailleurs, le deuxième opus était à son paroxysme de la simplicité avec le grand méchant très méchant et les gentils, très gentil. Avec ce troisième épisode, qui marque l’arrivée aux commandes d’un jeune inconnu pour l’époque, la saga Mission Impossible trouve un nouveau souffle mais change radicalement de registre. Si l’aspect espionnage demeure présent, on sera face à un film d’action, avec un rythme bien plus soutenu et des scènes plus impressionnantes.

18480092

Ethan Hunt est un homme heureux. Il va se marier avec la belle Julia et compte bien se ranger pour mener une existence normale. Mais lorsque le FMI (Force Mission Impossible) le contacte, il doit reprendre du service. L’une des agents qu’il a formée vient de se faire prendre par un trafiquant et il faut la sauver. Malheureusement, cette dernière meurt dans les bras de Hunt. Il décide alors de passer à l’offensive et de coincer ce trafiquant qui veut mettre la main sur un objet qui se nomme « la patte de lapin ». Seulement, cette mission va être plus difficile que prévue et risque fort de mettre sa famille en danger.

Comme à son habitude, Tom Cruise a décidé de changer de réalisateur pour cette nouvelle aventure. Voulant des cinéastes au caractère visuel fort, il va surprendre tout le monde en donnant le projet à J.J. Abrams, alors qu’il n’avait fait que de la télévision (Lost, Alias). Néanmoins, le choix s’avère payant, puisque l’on obtient un film différent des deux premiers avec une autre image. Délaissant un temps l’espionnage pour faire un film d’action pure, Mission Impossible III redresse clairement la barre, non pas grâce à son scénario, mais surtout grâce à un équilibre mieux dosé entre action, ambiance et univers.

En effet, la première chose qui devient intéressante, c’est que l’on va avoir un personnage central plus développé. Alors que dans les deux premiers films, il se contentait d’être un héros beau gosse, Ethan Hunt s’étoffe et devient un homme parmi tant d’autres avec ses faiblesses souvent liées à l’amour. De ce fait, on ressent de l’empathie pour ce personnage et on prend plus à cœur ce qu’il lui arrive. Néanmoins, ce background travaillé ne concernera que son personnage. Les autres seconds couteaux de l’équipe ne seront que peu présents et n’auront finalement que peu d’importance. Et c’est dommage car il y avait un excellent potentiel, notamment dans les personnages de Ving Rhames, qui est encore un sidekick fantomatique ou Simon Pegg, un élément plutôt marrant. On voit clairement la limite du concept d’équipe avec ce film.

On sent aussi qu’un effort est fait pour installer une certaine mythologie. On voit les coulisses du FMI, on sent des tensions entre les supérieurs et les équipes sont imposées en fonction des talents de chacun. Encore une fois, c’est intéressant et cela semble étoffer l’univers, mais on en est encore au stade d’ébauche et c’est regrettable, surtout quand on sait que c’est déjà le troisième épisode.

Mais tout cela n’empêche pas J.J. Abrams de faire du bon boulot. Carrément plus dynamique que les autres films de la franchise, Mission Impossible III propose aussi un bad guy plus solide et plus intéressant. Si le manichéisme est toujours de mise, on est face à des personnages troubles dont les motivations restent un mystère. D’ailleurs, même « la patte de lapin » sera une énigme jusqu’à la fin. Les scènes d’action n’en font pas des caisses en matière de chorégraphie kung-fu et même si ça pétarade dans tous les coins, le film reste assez terre à terre et peu démonstratif. On aura aussi quelques clins d’œil au premier film, ce qui demeure sympathique malgré le fait que certains personnages disparaissent sans que l’on sache trop pourquoi (Thandie Newton, Anthony Hopkins…).

18606321

Au final, Mission Impossible III est un film sympathique même s’il laisse au placard l’espionnage comme le premier. Petit à petit, la saga se métamorphose en film d’action pour en faire un blockbuster assez classique mais relativement efficace On regrettera cependant l’inutilité de l’équipe, le film se centrant trop sur son personnage principal, et certains moments complètement idiots, notamment lorsque le héros écrit des formules mathématiques sur une vitre. Bref, un film pas forcément flamboyant, mais qui fait son office et c’est déjà pas mal.

Note : 14/20

Image de prévisualisation YouTube

Par AqME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net