Petits Meurtres et Faits Divers

petits_meurtres_boite_derriere_nouveau

But du Jeu :

L’inspecteur va au travers d’interrogatoires tenter de démasquer le coupable dans une affaire bien mystérieuse.

Avis :

Les jeux de société, c’est souvent pour s’amuser, mais aussi pour se prendre la tête sur certains casse-têtes et réfléchir un tant soit peu avec ses potes. Parfois, il faut coopérer, et parfois, il faut faire des coups de pute pour déstabiliser ses comparses. Et c’est ça qui est bon avec les jeux de société, c’est qu’il en a pour tous les gouts, et pas seulement pour les amoureux de la stratégie ou pour les amateurs de party game. Il est vrai que l’on connait beaucoup les jeux traditionnels, ceux avec un plateau et plein de pions. Mais aujourd’hui, je vais vous parler d’un jeu sans plateau, où c’est plutôt le théâtre qui est mis en avant et la faculté à sortir des mots en total improvisation pour tromper quelqu’un. Loin de tout coup fourré ou d’entraide, Petits Meurtres et Faits Divers fait partie de ces jeux d’ambiance qui donnent la banane et que j’affectionne tout particulièrement. Pourquoi ? Pour la savoir, il va falloir lire la suite, et tout ce que je dis pourra être retenu contre moi !

Alors en quoi consiste ce jeu que j’aime tant. C’est très simple, chaque joueur va avoir un rôle à tenir. Il y a l’inspecteur, celui qui lit le méfait et qui possède des connaissances sur les personnages. Il y a aussi le greffier, qui doit vérifier que tous les joueurs ont bien dit tous les mots. Et enfin, il y a les autres joueurs qui incarne chacun un suspect et dont l’un d’entre eux est le coupable. Comment qu’on joue ? C’est facile, l’inspecteur choisit une enquête dans son livret en donnant une date. Chaque suspect innocent vont avoir les mêmes six mots à dire dans une diatribe en faveur de leur innocence. Sauf que le coupable, il a six mots différents à dire. Vous comprenez rapidement maintenant. L’inspecteur choisit un joueur à interroger, le joueur possède une minute pour sortir les trois premiers mots au milieu d’un flot de paroles, puis trente secondes pour sortir les trois autres lors d’un deuxième interrogatoire. Même chose pour la coupable, qui doit tenter de deviner lui aussi les trois mots des innocents pour les ressortir en plus de ses mots à lui. Alors à quoi ça sert le temps et le vérificateur ? Eh bien on compte quand même les points ! Un mini plateau avec des points est fourni et bien évidemment, on perd un point à chaque que l’on ne sort pas les trois mots et on regagne un sablier pour finir. Alors, le plus drôle, c’est de jouer un rôle de s’imaginer un personnage et de le tenir jusqu’au bout, et en général, on se marre beaucoup. Bien entendu, le jeu n’est pas exempt de défauts, car suivant les enquêtes, les mots sont très durs à sortir ou sortent de l’ordinaire. Par exemple, il a fallu que je sorte le mot tachymètre ou calamine. Et quand on sort ces mots là, on est facilement griller. C’est un peu le point faible du jeu. On peut aussi tomber sur des joueurs qui n’ont pas envie de jouer le jeu et qui récite sans prendre la peine d’incarner un personnage.

images

Alors le jeu aurait pu ne pas être fun et bien évidemment, il l’est grâce à des enquêtes loufoques et grotesques qui déclenchent des fous rires à chaque fois. Par exemple, le nouveau photocopieur cassé car quelqu’un a voulu photocopier ses fesses, et on doit interroger que des gros personnages, ou encore des Ferrari du Pas de Calais bridées à 35km/h. Bref, tout cela est très drôle et les personnages à incarner sont des caricatures succulentes à jouer. Au niveau du matériel, il n’y a pas grand-chose à dire, les livrets fournis sont très bien fichus, clairs et agréable à feuilleter. Pour le reste, le mini plateau n’est qu’une échelle de points, donc pas grand-chose à dire là-dessus et seul le sablier semble facilement s’user. Par contre, le rangement est très pratique et Asmodée a fait un gros effort dessus car chaque chose a sa place et le jeu ne prend pas trop de place.

Au final, Petits Meurtres et Faits Divers est un excellent investissement, avec pas moins de 300 enquêtes. Malgré tout, on pourra trouver quelques réticents car il ressemble plus à un jeu d’ambiance qu’à un jeu de plateau et le fait de jouer un rôle peut bloquer certaines personnes. Néanmoins, l’humour caustique qui se dégage des enquêtes, ainsi que la bonne humeur ambiante constitue un jeu agréable, drôle et que l’on ressort avec un certain plaisir. Personnellement, j’adore !

Note : 16/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net