décembre 2, 2020

Le Secret du Ragnarok

11421638_1103916516288423_463730806_n

Titre Original : Gaten Ragnarok

De : Mikkel Braenne Sandemose

Avec Pal Sverre Valheim Hagen, Nicolai Cleve Broch, Bjorn Sundquist, Sofia Helin

Année : 2013

Pays : Norvège

Genre : Aventure

Résumé :

Un archéologue est convaincu qu’un légendaire bateau viking contient la réponse au mystère du Ragnarok, le mythe scandinave de l’Apocalypse. Alors que ses recherches sont contestées par d’autres experts, il décide de monter une expédition aux confins de la Norvège pour percer le secret du Ragnarok.  Avec l’aide de ses enfants, il affrontera de nombreux dangers dans cette quête de la vérité. Mais parviendra-t-il à découvrir la face cachée de cette mystérieuse légende ?

Avis :

Si vous vous demandez comment j’ai fait pour entendre parler de ce film norvégien directement sorti en DVD chez nous et comment je me suis laissé tenter, malgré cette affiche ô combien moche, et bien la réponse est toute simple et relève d’un coup d’amour de l’année dernière. Ce coup d’amour, c’est le génial « Kon Tiki » de Joachim Rønning et Espen Sandberg (oui, je ne cesse de faire de la pub pour ce film depuis, car il est vraiment génial). Dans ce film, j’ai découvert un acteur génial, Pål Sverre Valheim Hagen. J’ai donc voulu voir ce que ce nordique avait fait d’autre et c’est comme ça, que ce soir-là, je me suis retrouvé à regarder « Le Secret du Ragnarok« .

Avec une affiche pareille, je ne savais pas trop à quoi m’attendre. J’avais l’impression que j’allais passer une bonne heure et demi devant un film plutôt ridicule, mais ce comédien fut une telle révélation que j’ai pris le risque et sans que ce soit un très bon film, il s’est révélé être plutôt agréable à suivre. Attention, il reste un petit film basique, mais qui dégage un petit charme avec son histoire de Vikings. Décidément, le cinéma nordique est assez surprenant, car même quand c’est sans plus, ça reste bien mieux que beaucoup d’autres films.

11286889_1103916582955083_1668215613_o

Sigurd Svendsen est un archéologue passionné par les Vikings. Depuis des années, il est parti à la recherche de réponses concernant une énigme du peuple viking et il se pourrait, alors qu’il vient de se faire refuser un nouveau budget, qu’il ait peut-être quelques réponses, puisque l’un de ses collègues vient de trouver une pierre qui indique le chemin vers Ragnarok. Sigurd décide alors de partir dans le nord pour trouver cet endroit. Il emmène ses enfants et retrouve sur place un guide qui connaît bien la région. Mais ce qu’il va découvrir est à des lieux de ce qu’il pouvait imaginer et cette mission toute simple va être bien plus risquée que prévu.

Le cinéma norvégien a le mérite de vouloir proposer des choses et bien souvent, ce qu’il nous propose est plutôt bon, voire même très bon. Avec « Le Secret du Ragnarok« , on a droit un film intéressant, malgré le fait qu’il soit assez inégal. Clairement pour les plus petits, le pitch est plutôt sympa, puisque le film nous propose de partir à la découverte d’une légende viking et on aura même le droit à de très (trop) courtes parties avec des Vikings à leur époque. Dans son scénario, le film de Mikkel Braenne Sandemose reste assez basique, et on peut même dire que le tout est assez convenu dans son développement, mais malgré tout, le film a d’excellents moments. Le film se divise en trois parties et je dois dire que les deux premières ont bien réussi à me charmer. Très simple, le film donne envie d’en savoir plus. Les personnages sont attachants, même s’il reste assez cliché. La première partie installe bien les bases. On découvre les personnages, et l’envie et l’amour de ce père de famille pour son métier. Ensuite, on part sur les traces du fameux Ragnarok, sans que les personnages ne se doutent de ce qu’est vraiment le Ragnarok. Cette deuxième partie est pas mal du tout puisqu’on se perd dans les beaux paysages de la Norvège et les premières découvertes faites par les personnages sont vraiment très sympas. Mais alors que tout aurait pu être très bien, la dernière partie du film manque cruellement d’aventure. Alors qu’on commençait à avoir un soupçon d’ »Indiana Jones » bien vu, le film enchaîne trop vite les étapes et le tout dégage peu de saveur. Bien sûr, ça se regarde, on peut même apprécier, mais comparé au début, on est en droit d’en avoir plus.

Et c’est dommage, car pour le reste, c’est plutôt sympa. Les images sont belles, la réalisation est basique mais elle a son petit truc et les effets spéciaux sont beaux. La créature est vraiment bien faite. Parfois, on trouve moins réussi dans certaines grosses productions américaines. J’ai été franchement surpris et ravi de ce côté. Moi qui m’attendais à une bête nanardesque, je peux dire que Mikkel Braenne Sandemose a assuré de ce côté-là.

Du côté des acteurs, je ne peux pas dire qu’ils soient inoubliables, même si les personnages sont attachants, en fait, je dirai qu’ils font bien leur job. On ne peut pas dire qu’ils sont mauvais, ce ne serait pas vrai, mais on aurait pu les voir plus profonds et leurs personnages pour certains plus développés. Après, Pål Sverre Valheim Hagen est bon et touchant dans le rôle de ce père célibataire et passionné. Nicolai Cleve Broch est tout aussi bon, même si on s’en méfie un peu. Les deux gamins ne sont pas insupportables. Et Sofia Helin apporte la petite touche, un peu clichée, c’est vrai, de féminité dont le film a besoin.

11352210_1103916602955081_876599720_o

Voilà ce que je pouvais dire sur ce petit film norvégien. Clairement pour les plus petits qui devraient voyager, rigoler et frissonner devant, personnellement, je n’ai pas trouvé l’expérience désagréable. Je dirais même que malgré toutes les faiblesses que le film a, dans le fond, j’ai plutôt passé un petit, tout petit, moment sympa.

Absolument pas essentiel, peut-être même vite vu, vite oublié, mais si jamais vous tombez dessus et que vous n’avez rien d’autre, alors pourquoi pas, car ça reste mieux que beaucoup d’autres films.

Note : 11,5/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.