Connasse, Princesse des Cœurs

11216308_1089059264440815_1164556382_n

De : Eloïse Lang et Noémie Saglio

Avec Camille Cottin

Année : 2015

Pays : France

Genre : Comédie

Résumé :

Camilla, 30 ans, Connasse née, se rend compte qu’elle n’a pas la vie qu’elle mérite et décide que le seul destin à sa hauteur est celui d’une altesse royale.

Avis :

Découverte sur Canal +, la « Connasse » de Camille Cottin a eu la dure tache de remplacer l’excellente série « Bref » de Kyan Khojandi au grand journal. Armée de caméra cachée et de deux copines, la comédienne a créé un personnage et s’est livrée à beaucoup d’outrages à travers la ville de Paris. Il était difficile de passer après l’excellence de « Bref » que Kyan Khojandi a eu l’intelligence d’arrêter, alors que la série était au plus haut. Mais c’est à force d’un naturel désagréable au possible, mais tellement drôle, que Camille Cottin a réussi à s’imposer et finalement a transformé ses petits délires en un long délire pour le cinéma.

Donc après avoir conquis le petit écran, voilà que notre Connasse préférée s’exporte sur le grand écran. Le pari est casse-gueule, puisque si le concept marche sur des petits sketchs de deux minutes à tout casser, arrivera-t-elle à prolonger l’expérience sur tout un long-métrage ? À la découverte de la bande-annonce, le film s’annonçait prometteur, puisque la Connasse, nous a trouvé une histoire qui lui ressemble et c’est avec beaucoup de curiosité que je suis allé en salle, voir son film. Elle, qui me fait tant marrer devant mon PC, va-t-elle récidiver ? Eh bien, je dis oui, même si le film m’a moins éclaté que prévu, il n’empêche que je me suis bien fendu la gueule devant ce délire d’un peu moins d’une heure et demie.

11251674_1089059517774123_585225861_n

Camille a trente ans et a toujours eu des rêves démesurés plein la tête. C’est bien simple, Camille veut être riche, s’habiller chez Chanel, conduire une belle bagnole de sport qui en jette. Elle veut qu’on s’intéresse à elle, qu’on l’idolâtre, parce qu’elle le mérite. Et bien sûr, Camille veut tout ça, mais sans rien avoir à faire. Après avoir écumé les petits boulots qui n’ont fait que dégrader la personne magnifique qu’elle est, elle décide de ne plus jamais travailler de sa vie. Pour cela, il lui faut épouser quelqu’un au compte en banque aisé. Quelqu’un dont elle est sûr, ne sera jamais dans le besoin. Alors, elle décide de demander conseil au plus calé des conseils de France, Le Duc De Bern. Quand elle lui demande quel héritier elle pourrait épouser, celui-ci lui conseille alors le Prince de Galles, Harry de Windsor, fils de Diana et Charles. Et c’est sur ces recommandations que Camille fait ses valises et part pour l’Angleterre épouser son doux Prince. Mais encore faut-il l’approcher…

Si Sacha Baron Cohen avait été une femme, je pense sincèrement qu’il aurait pu être Camille Cottin, cette détestable et pourtant délicieuse Connasse qu’on aime tant. Faire passer la série « Connasse » du petit au grand écran n’était pas la chose la plus simple à faire, le défi était même de taille. Il fallait trouver une idée qui peut tenir sur un format long, tout respectant l’humour et instantané qui fait le charme de la série. Alors un peu comme Sacha Baron Cohen l’a fait pour ses films, il fallait une histoire, une intrigue qui tienne suffisamment la route pour amuser le public et c’est bien ce qu’a trouvé ce trio infernal que sont Camille Cottin, Eloïse Lang et Noémie Saglio. Ensuite, les trois partenaires ont eu un autre défi, car pour réaliser de bonnes caméras cachées, il fallait que personne ne puisse reconnaître l’actrice principale, qui commence à être connue. Et on peut dire que le trio a eu toutes les bonnes idées pour que le film fonctionne bien.

J’ai beaucoup aimé l’idée insolente qu’elles ont trouvée pour le fil conducteur de cette « Connasse, Princesse des cœurs« . Je trouve que l’idée colle bien au personnage et on imagine très bien cette fille, avec son caractère, et ce côté tout m’est dû, partir pour épouser le prince d’Angleterre et surtout croire à sa quête. De plus, l’idée est excellente de partir à l’étranger pour créer l’histoire, car en dehors de chez nous, Camille Cottin peut retomber dans l’anonymat et par conséquent réussir ses caméras cachées. Parce que chez nous, beaucoup la reconnaisse, il y a même un moment dans le film, où on entend une jeune fille la reconnaître, quand Camille Cottin est dans un kiosque à journaux. Bref, donc l’idée et le concept sont bons et l’on suit la quête invraisemblable de cette Connasse avec beaucoup d’amusement.

L’intrigue et le raisonnement du personnage donnent lieu de très bons moments de débordement assez magiques et imprévisibles. C’est bien fendard de voir les différentes réactions des pauvres victimes de cette connasse en grande forme. Le personnage est génial, car plus décomplexé que dans le programme court. En bref, elle a peur de rien et ose tout (mon dieu, le kidnapping du chien ou le chauffeur de taxi, quand elle part à Londres, peut-être les deux scènes les plus drôles et osées que j’ai vu cette année), allant même jusqu’à passer deux nuits en garde à vue, enfin du moins j’aime à le croire, car je n’arrive pas à savoir si c’est véridique ou non. Les gags sont drôles et le film reste assez imprévisible et nous laisse un peu tout imaginer, allant même jusqu’à imaginer qu’elle pourrait, à force de conviction, arriver à piéger le Prince Harry, tant elle s’en approche.

Mais bon, malgré tous les points positifs que peut avoir le film, je dois dire que je reste un peu déçu. Camille Cottin se permet beaucoup avec ce naturel insupportable qu’on lui connaît et pourtant à la sortie du film, je reste sur ma faim. Je me suis bien marré devant, mais je dois dire que je m’attendais à beaucoup plus. Je croyais sincèrement me poiler à n’importe quel moment et ce n’est pas le cas. Beaucoup de gags m’ont vraiment fait rire, mais pas tous, beaucoup d’autres ne m’ont fait que sourire et dans un sens, je trouve ça dommage et je suis un tout petit peu déçu.

11256185_1089059521107456_1552817520_o

Dans l’impression générale, je suis ravi d’avoir vu ce film, j’ai passé un vrai moment devant, même si je mets un « mais », peut être en attendais-je trop (j’adore vraiment la série). Puis le rôle va tellement bien à Camille Cottin, elle fait des merveilles de prétention avec. Donc si vous avez envie de rire au cinéma en compagnie d’une femme que vous voudriez ne surtout pas avoir comme amie, devant un film qui assume ses gags et son concept jusqu’au bout, alors cette « Connasse, Princesse des cœurs » est fait pour vous. Après si vous n’aimez pas la série, oubliez de suite, car sinon, vous allez passer un très très mauvais moment.

Note : 14/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net