Alexandra Stan – Unlocked

Unlocked_International

Avis :

La Roumanie. Ce pays slave où il ne fait pas bon vivre dans des auberges de jeunesse en se laissant charmer par deux jolies jeunes filles (ceux qui n’ont pas vu Hostel ne peuvent pas comprendre cette phrase) et où une nuit d’hôtel ne coute qu’un euro par jour. Il faut savoir que ce pays a une réputation un peu sulfureuse suite à une main basse de la mafia sur plusieurs secteurs et que les inégalités sont très marquées. Néanmoins, c’est aussi un pays qui possède certains talents (en plus d’avoir de sublimes femmes). Enfin, talents pour certains et calamités pour d’autres. Il suffit de se rappeler le groupe O-Zone pour comprendre que la Roumanie ne nous ramène pas que du bon. Les adeptes de musique électro quant à eux sont assez gâtés. Non seulement leurs chanteuses proposent une musique house qui peut plaire à certains mais en plus elles sont purement canons. On peut citer Inna (même si physiquement, elle se rapproche plus de l’escort girl que de la vraie belle femme) mais aussi Alexandra Stan. Un poil moins connue, elle gagne de la notoriété dans son pays en 2009 avec son premier single, Show me the Way. Elle va profiter d’une vague d’artistes roumains sur le devant de la scène internationale comme Inna pour se faire exporter. En 2011, elle sort Mr. Saxobeat et c’est un succès retentissant. Malheureusement pour la belle, ses singles suivants n’auront pas le même impact et elle décide d’annuler sa tournée pour préparer un nouvel album. Suite à des déboires avec son manager (qui la battait), Unlocked est alors sorti été 2014 dans la plus grande indifférence et on comprend pourquoi.

Le skeud démarre avec Little Lies, un morceau typiquement dans la veine de la house dégueulasse que l’on nous sert habituellement. C’est chiant, musicalement pauvre et n’apporte aucune vraie nouveauté au genre. Alors oui, on pourrait dire que c’est dansant, que dans les boîtes de nuit ça passerait crème, mais le problème, c’est que c’est techniquement proche de zéro. Il faut vraiment se poser la question sur l’utilité d’une telle musique dans un album complet. C’est continuellement la même chose et ne propose aucune prise de risque. C’est bien simple, Unlocked est un album fast-food que l’on écoute pour se faire une idée mais dont aucun morceau ne restera en tête. C’est-à-dire qu’une fois le premier titre passé, on a déjà oublié le précédent. Cherry Pop est dans le même rythme à grands renforts de grosses basses et d’une chanteuse qui module sa voix en utilisant quand le besoin se fait sentir de l’autotune. On peut dire que le refrain change le rythme et fait ralentir le tout, mais c’est pour ne rien proposer d’innovant ou de prenant. Et puis alors merci les paroles. Dance est l’exemple typique de la chanson de merde faite pour faire de la thune. On a bien une petite guitare sèche qui sera noyée dans les sonorités électros ou encore du saxophone pour faire style, mais rien ne sauve le morceau du naufrage surtout quand on entend : Why don’t you dance, dance, dance and fall in love in France et start a new romance. Bordel, c’est un gosse de six ans qui a écrit les paroles ?

uf

Pas besoin de s’attarder sur les autres titres tant la médiocrité habite le skeud du début à la presque fin. La palme reviendra à Vanilla Chocolat où la chanteuse chante avec un faux rappeur et propose un français catastrophique. Alors effectivement, il y a le mot presque fin car le dernier morceau, Unlocked, est très surprenant et prouve que Alexandra Stan peut avoir du gout. Déjà, le morceau dure plus de huit minutes et débute avec un joli petit piano. C’est calme, loin, très loin des sons électros et en plus c’est plutôt bien chanté. Ensuite, au milieu du titre, on tombe sur un solo de saxo. Alors effectivement, ça fait un peu Santa Barbara, mais ça passe et ça surprend, ce qui est bien. Et cerise sur le gâteau, le titre propose un solo de guitare, un vrai, qui déchire bien afin de conclure la pièce. Comme quoi, la belle peut faire autre chose que de la merde commerciale sans autre but que de se faire voir, engendrer du blé et de la reconnaissance pour sa plastique.

Au final, Unlocked, le deuxième album d’Alexandra Stan, est aussi pauvre que le PIB de son pays. Il s’agit d’un album électro pop sans intérêt avec des rythmes convenus et surtout des compositions déjà entendues un milliard de fois. Alor peut-être que ceux qui favorisent le coït dans les boîtes de nuit seront heureux puisque in fine, ce n’est pas la musique qui importe mais ce qu’il y a autour, une chanteur baisable. Et effectivement Alexandra Stan possède tous les atouts de charme pour faire vendre. Bref, une chanteuse que l’on regarde mais que l’on déconseille d’écouter.

  1. Little Lies
  2. Cherry Pop
  3. Dance
  4. Back to Light
  5. Give me Your Everything
  6. Kiss Me Goodbye
  7. Vanilla Chocolat
  8. Trumpet Blows
  9. Set me Free
  10. Celebrate
  11. Happy
  12. Thanks for Leaving
  13. Holding Aces
  14. Unlocked
  15. Dance (Grano Remix)

Note : 02/20

Image de prévisualisation YouTube

Par AqME

One Comment to "Alexandra Stan – Unlocked"

  1. Gabrielle dit :

    C’est pas vrais elle chante bien!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net