octobre 28, 2020

Le Grand Méchant Loup

21005321_20130513144215142.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

De : Nicolas Charlet et Bruno Lavaine

Avec Kad Merad, Benoit Poelvoorde, Fred Testot, Valérie Donzelli

Année: 2013

Pays: France

Genre: Comédie

Résumé:

Il était une fois trois frères qui vivaient heureux. Du moins le pensaient-ils. Un jour leur maman eut un accident. Alors Henri, Philippe et Louis se mirent à se questionner sur le sens de leur vie. Une grande vague de doutes pour ces quarantenaires versaillais sans histoire, qui suffit à leur faire entrouvrir la porte à l’inédit, à l’interdit, à l’aventure… au Grand Méchant Loup!

De maison de paille en maison de bois, le loup aussi sexy soit-il délogera-t-il nos trois frères ? Et l’hôtel particulier en pierre de taille de l’aîné, est-il vraiment si solide ? Et si au bout du compte la vie d’adulte n’était pas complètement un conte pour enfant ?

Avis:

L’effet est assez récent, mis depuis quelques temps, on remarque que de plus en plus de comédies canadiennes ou québécoises sont « remakées » à la sauve française. Si on a déjà eu droit à Starbucks qui est devenu Fonzy avec José Garcia, Le Grand Méchant Loup est aussi un remake d’une comédie québécoise, j’ai nommé L’Histoire des 3 Petits Cochons. Alors déjà qu’un remake est assez inutile en soi, sauf si c’est pour apporter une seconde jeunesse au film, comme pour La Colline a des Yeux par exemple, reprendre une comédie en y insérant des acteurs français, voilà une idée qui semble franchement incongrue et assez désagréable. Faut-il y voir un manque d’idées chez nos compères scénaristes ? Néanmoins, si le film de base peut être sympathique, il est difficile de faire un mauvais film si l’on change juste les acteurs. Et pourtant, c’est ce qui se passe ici.

21002681_2013050212125831.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Le Grand Méchant Loup, c’est l’histoire de trois frères qui se retrouvent autour de leur maman qui est en train de mourir dans un lit d’hôpital. Le plus jeune a une petite amie gendarme avec laquelle les relations physiques sont assez curieuses, puisqu’elle ne supporte pas être touchée. Frustré, il mate l’une de ses voisines avec des jumelles et tombe sous le charme d’une asiatique qu’il rencontre dans une réunion pour couple en détresse. Le second fils, marié et deux enfants, va rencontrer par hasard une actrice et tomber amoureux. Au chevet de sa mère, il voit sa vie défiler et estime qu’il n’a pas assez profité. Il trompe alors sa femme dans une relation torride. Enfin, le plus âgé est surement le plus sage de tous. Très amoureux de sa femme, il se permet de juger ses deux frères. Mais est-il aussi innocent que ça ?

Casting quatre étoiles pour une comédie finalement assez mauvaise, Le Grand Méchant Loup ne possède pas vraiment les atouts pour devenir une comédie culte. S’attaquant aux relations de couple, le film va vite devenir un énorme amalgame sur l’homme et ses conquêtes. En regardant ce film, il faut comprendre que l’homme est faible, qu’il peut succomber à n’importe quel moment et qu’il est impossible pour lui d’être fidèle. Le message est assez nauséabond et ne rend pas vraiment honneur au film d’origine. Mais pire que cela, la fin va devenir un réel n’importe quoi, montrant que la femme peut tout pardonner en laissant du temps au temps ! Doit-on voir un film machiste ? Quoiqu’il en soit, le film accumule les clichés sans jamais essayer d’en sortir quelque chose de positif et c’est vraiment dommage. D’autant plus qu’il est difficile de croire que chaque personnage est une histoire aussi complexe au sein d’une même famille.

Ensuite, le but premier d’une comédie est de faire rire. Mais ici, aucun passage n’est vraiment drôle et certaines scènes ne seront vraiment pas intéressantes. Les gags sont déjà vus et revus et le spectateur sera plus atterré qu’autre chose. Au niveau des points positifs, parce qu’il y en a, pas beaucoup, mais il y en a, on peut citer un montage intéressant. En effet, les différentes histoires des frères se croisent et on reviendra souvent en arrière pour comprendre certaines réactions. C’est plutôt bien vu et surtout bien foutu. On peut aussi y voir les inférences entre le conte des trois petits cochons et les maisons des personnages, avec une maison en paille, une autre en bois et la dernière en briques, c’est marrant, et même si ça n’a pas d’importance au sein du film, ça reste un agréable clin d’œil. Enfin, le dernier point positif, c’est Charlotte Le Bon. On pourra profiter pleinement de son physique de bombe anatomique durant une bonne partie du film et on aurait aimé être à la place de ce bon vieux Benoit Poelvoorde qui semble être un peu fatigué. Pour le reste, le casting est impressionnant, mais le traitement des personnages reste anecdotique, du coup, chaque acteur ou actrice demeure transparent.

21002696_20130502121327384.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Au final, Le Grand Méchant Loup est une comédie médiocre, sans âme et se contentant d’être un remake au gros casting mais sans jamais fournir quelque chose de plaisant et d’intéressant. On est face à une comédie grasse qui laisse un mauvais arrière-gout en bouche et qui en plus a le mérite de ne pas faire rire. Les fans de Charlotte Le Bon seront certainement conquis, et ce sont véritablement eux les petits cochons.

Note : 05/20

Image de prévisualisation YouTube

Par AqME

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.