Ex Machina

055208.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

De : Alex Garland (également scénariste)

Avec Oscar Isaac, Domhnall Gleeson, Alicia Vikander, Sonoya Mizuno

Année : 2015

Pays : Etats-Unis/ Royaume-Uni

Genre : Science Fiction / Drame

Résumé :

Caleb, jeune programmateur dans une grosse société d’informatique est tiré au sort pour passer une semaine chez Nathan, le PDG de sa boîte. Durant son séjour, il va avoir le privilège de faire la connaissance d’Ava, intelligence artificielle à qui Nathan a donné les traits d’un sublime robot féminin.

Avis :

Ex_Machina est le film qui a été projeté en ouverture du Festival du Film Fantastique de Gérardmer 2015. Que l’on soit branché S.F ou non, il faut avouer que lorsqu’on vous présente un film comme : « la première réalisation du scénariste de Danny Boyle », il y a de quoi être intrigué, même si concrètement, Garland n’est ‘que’ l’auteur de deux scénarios adaptés par Boyle : 28 jours plus tard et Sunshine, mais aussi du roman qui a inspiré La Plage.

Dans tous les cas, Alex Garland signe ici un très, très bon premier film qui s’est avéré annonciateur du niveau de la compétition de cette année ! (mais c’est une toute autre histoire…)

En effet, dans Ex_Machina, vous retrouvez tous les ingrédients nécessaires pour réussir son film.

338036.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Les décors, par exemple sont terribles : le havre de paix de Nathan, perdu au milieu de paysages naturels époustouflants (coin de paradis déniché en Norvège) est à l’image de son propriétaire : froid et prétentieux, mais qu’est ce que ça en jette ! (pardon, c’est la barbe…) L’architecture ultra moderne de la maison, ses longs couloirs et ses salles sous-terraines dépourvues de fenêtres créent une atmosphère claustrophobique, tandis que ses cloisons vitrées donnant sur des forêts et des cascades naturelles créent, elles, une atmosphère de fausse beauté, d’artificialité : rappel évident au thème du film : les intelligences artificielles. J’insiste une fois de plus sur le fait que l’incroyable maison de Nathan est à l’image de son personnage : remarquablement arrogante, le caprice d’un mec qui semble se prendre pour Dieu…

Les acteurs sont également excellents. Je ne m’étendrai pas sur la justesse de l’interprétation de la magnifique Alicia Vikander, espèce de Lisa (cf Code Lisa) moderne à la beauté Daenerys Targaryenenne. Oscar Isaac et Domhnall Gleeson forment un ‘duo’ parfait ! Ce qui est en grande partie dû à la qualité de leurs débats et dialogues en général. Garland ne tombe jamais dans le ‘faux compliqué pour faire style’ à la Matrix ou plus récemment Inception. Tout est clair, net, précis, intelligent, logique et crédible ! Ce qui reste également une des grandes forces du film : sommes-nous vraiment dans du cinéma d’anticipation ? Tout ce qui se dit et les réflexions plus ou moins éthiquement convenables de Nathan semblent pertinentes…

La mise en scène est elle aussi très soignée et les longs couloirs et l’architecture générale de la maison sont très bien exploités. Garland joue autant sur les profondeurs de champs que sur les lumières (naturelles et artificielles), les mouvements gracieux de caméra et les plongées/contre plongées mettent parfaitement ses personnages en valeur.

La musique est elle aussi très juste. Elle ne vous marquera peut-être pas comme celle de It Follows, certes, mais elle convient parfaitement aux atmosphères crées par les décors et même tout simplement par la photo générale du film.

Enfin, j’ai particulièrement aimé les effets visuels et effets spéciaux : Ava est magnifique et la démarche et les mouvements de l’actrice rajoutent à la crédibilité d’une telle création. C’est un des points difficiles à aborder sans vous spoiler le moindre twist (j’ai déjà l’impression de vous en avoir trop dit), je n’en dirai donc pas plus !

352256.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Tout ça pour dire qu’Ex_Machina est un très bon film et même plus : un excellent premier film ! A moins que vous n’ayez quelque chose contre les scénarios sympas et malins, les bons acteurs et les mises en scènes maîtrisées, n’hésitez pas à aller voir ça au ciné !

Note : 18/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Evey

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net