Cub

Cub

De : Jonas Govaerts (également co-scénariste)

Avec : Maurice Luijten, Titus de Voogdt, Stef Aerts, Jean-Michel Balthazar

Année : 2014

Pays : Belgique

Genre : Thriller/Horreur

Résumé :

Trois monos emmènent leurs louveteaux camper dans une forêt dont on dit qu’elle abrite Kai, un mystérieux enfant sauvage pas forcément super sympathique…

Avis :

Cub a été projeté le second jour du Festival International du Film Fantastique de Gérardmer 2015. Quand je vous dis qu’on a été gâtés cette année, niveau sélection !

Par où commencer ? Oui, c’est dur car j’ai vraiment beaucoup aimé ce film ! Mais je vais aller droit au but : c’est bien parce qu’on ne s’ennuie pas une minute ! Tout fonctionne : l’intrigue qui paraît pourtant assez classique et simpliste à première vue se développe très intelligemment et le rythme ne s’essouffle pas. C’est déjà une bonne chose, me direz-vous !

86086

Mais ce n’est pas tout : les acteurs sont très convaincants : vous vous reconnaitrez soit dans les gamins, soit dans les monos, soit dans les deux (on a tous eu un job étudiant relou) ; quoi qu’il en soit, ils vous feront rire.

Car pour ce qui est de se marrer, on se marre dans Cub! Ils sont cool, ces belges ! Alabama Monroe avait déjà pas mal piqué ma curiosité envers ces voisins discrets mais tellement moqués… Le film comporte d’ailleurs quelques scènes très drôles sur la pseudo rivalité entre Wallons et Flamands, qui n’est pas sans rappeler l’éternelle inimitié entre Français et Belges ou même entre Américains et Canadiens (cf dialogues hilarants de Tusk). Une petite touche d’absurde, ça ne fait jamais trop de mal non plus et Govaerts et son co-scénariste Mondelaers l’ont très bien compris en vous offrant sur un plateau le personnage du flic obèse en mobylette… Puis, il faut quand même savoir qu’ils aiment bien malmener leurs acteurs et qu’ils soient majeurs ou pas, ils semblent bien s’en battre l’œuf ! Et personnellement, j’aime bien quand on s’en prend aux gamins ! C’est cruel, je sais, mais c’est cool ! Dans Cub, les situations auxquelles ils sont confrontés paraissent d’autant plus effrayantes de par leur jeune âge et certains sont tellement détestables qu’on a quand même bien envie qu’ils aient la frayeur de leur vie, juste histoire de leur clouer le bec ! Bref : je pense qu’on peut dire que le film est efficace ne serait-ce que dans le sens où on nous fait attendre et espérer que quelque chose de ‘cruel ‘arrive à un gamin… Attention, je ne regarde pas non plus les scènes trash de The Children avant de partir au taf et vous n’avez pas besoin de détester les enfants en général pour apprécier l’histoire. Disons simplement que l’humour noir est très présent dans le film et particulièrement efficace.

D’ailleurs, difficile de détester le jeune Maurice Luijten qui joue le petit Sam, notre héros. Petit, mais costaud (elle était facile, certes) ! Et quelle présence ! Et comment oublier Kai, le fameux mystérieux enfant sauvage ? Vous savez, celui qui est en fait la matérialisation physique de la double personnalité machiavélique de Sam, parce qu’il est schizo ! Mais non, je déconne ! Je vous dis qu’il est bien ce film, il a une vraie histoire sympa et un vrai dénouement que vous n’avez pas redouté vingt fois ! Sérieusement, cet enfant sauvage vous fait quand même un sacré effet ! Ses petits grognements flippants et son agilité de chat vous feront penser à la gamine de Morse que vous trouviez aussi mignonne qu’inquiétante. Et puis, il s’appelle Kai ! Comme le Hollandais qui claque trop dans Banshee ! Coïncidence ? Je ne pense pas…

cub-toronto-film-festival-3

Mais Cub, c’est aussi de très bonnes idées de survival salaud qui vous rappelleront sans doute Tucker et Dale fightent le mal, Détour Mortel, ou bien encore l’épisode de Coscarelli pour les Masters Of Horror : La Survivante (mon préféré). Rajoutez à ça de bons costumes, de bons maquillages et des effets gores bien maîtrisés et vous obtenez donc un très bon thriller gore à l’humour redoutable.

Note : 18/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Evey

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net