octobre 27, 2020

Harry Potter et la Chambre des Secrets

affiche0.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Titre Original : Harry Potter and the Chamber of Secrets

De: Chris Columbus

Avec Daniel Radcliffe, Rupert Grint, Emma Watson, Kenneth Branagh

Année: 2002

Pays: Angleterre, Etats-Unis

Genre: Fantastique

Résumé:

Alors que l’oncle Vernon, la tante Pétunia et son cousin Dudley reçoivent d’importants invités à dîner, Harry Potter est contraint de passer la soirée dans sa chambre. Dobby, un elfe, fait alors son apparition. Il lui annonce que de terribles dangers menacent l’école de Poudlard et qu’il ne doit pas y retourner en septembre. Harry refuse de le croire.
Mais sitôt la rentrée des classes effectuée, ce dernier entend une voix malveillante. Celle-ci lui dit que la redoutable et légendaire Chambre des secrets est à nouveau ouverte, permettant ainsi à l’héritier de Serpentard de semer le chaos à Poudlard. Les victimes, retrouvées pétrifiées par une force mystérieuse, se succèdent dans les couloirs de l’école, sans que les professeurs – pas même le populaire Gilderoy Lockhart – ne parviennent à endiguer la menace. Aidé de Ron et Hermione, Harry doit agir au plus vite pour sauver Poudlard.

Avis:

Fort du succès du premier volet, Warner Bros n’a pas perdu de temps, et tout juste un an après son entrée à « L’école des sorciers« , le petit sorcier aux lunettes et ses copains sont de retour sur les écrans pour une deuxième aventure bien dans la lignée du premier film. C’est donc avec enchantement que l’on retrouve ce lieu qu’on aime, mais même si le film reste sympa, ce deuxième opus sera moins bon que le premier film. On notera un scénario un peu faiblard, moins bien écrit et qui a tendance à enchaîner les facilités. Une deuxième année, avec ses hauts comme ses bas et c’est un épisode amusant, mais moins marquant que nous offre Chris Columbus pour sa dernière réalisation dans cet univers.

361434260

Les premières vacances se terminent et Harry se prépare à retourner à Poudlard. Mais un mal commence à agir là-bas et quelqu’un ne veut pas de la présence du jeune sorcier dans les murs du château. Alors que le chemin fut semé d’embûches être l’Oncle Vernon qui l’emprisonne, un elfe de maison qui vient compliquer le tout et le chemin de traverse qui ne veut pas s’ouvrir, Harry et Ron ont bien eu du mal à trouver la route de Poudlard cette année. Mais, une fois sur place, très vite, un mystère s’installe et bientôt, animaux, élèves et fantômes sont retrouvés pétrifiés sur place. Des inscriptions sur des murs indiquent que la chambre des secrets a été ouverte et que seul l’héritier de Salazar Serpentard pourra l’ouvrir et répandre son mal. Une enquête des plus dangereuses commence alors pour notre trio d’apprentis. Une enquête qui pourrait bien leur apprendre des choses sur Poudlard et certaines de ses figures les plus emblématiques…

L’aventure se poursuit et c’est avec un certain plaisir qu’on retourne à Poudlard pour retrouver nos cours et nos professeurs préférés, mais aussi les mystères et les dangers qui occupent l’ombre de l’école. Pour cette nouvelle année, un plus grand danger guette l’école et cette fois, si le mystère n’est pas très vite percé, cela pourrait bien être la fermeture définitive de Poudlard. Harry, Hermione et Ron vont alors devoir faire preuve encore une fois de courage pour découvrir le fin mot de l’histoire. Le scénario est une enquête, l’intrigue de ce nouvel épisode est faite de mystère. Un mystère ouvert dans le passé, et qui risque aujourd’hui de se reproduire. Chris Columbus nous invite à retrouver cette ambiance faite de magie qu’on avait aimée dans le premier film. Et cette nouvelle aventure se veut un tout petit peu plus sombre que la première, tout en gardant le côté bon enfant. Dans un sens, ce nouveau film fonctionne bien et on appréciera plusieurs instants du quotidien des élèves. Je trouve que les cours, même s’il y en a peu, sont bien, il y a un petit côté magique et drôle, surtout amené par ce nouveau professeur de défense contre les forces du mal génialement incarné par Kenneth Branagh (ridicule et agaçant à souhait). Je trouve très sympa les petits rebondissements de l’intrigue, le coup de la potion qui transforme, le passage dans la forêt et puis bien sûr la voiture volante. Le réalisateur mélange bien le comique, le divertissement et le mystère. Mais d’un autre côté, on remarquera aussi les facilités du scénario et le manque de subtilité de l’histoire sur certains passages. Je trouve que tout ce qui touche l’intrigue et le danger de la chambre des secrets est mal amené. Le fait que Harry soit toujours au mauvais endroit au mauvais moment est trop facile et souvent mal amené, comme sa découverte de deux corps pétrifiés. Il y a quelque chose qui me dérange, que je trouve moins travaillé, un côté répétitif dans l’histoire (Harry, aidé de Ron, se retrouve encore séparé de son ami et doit affronter seul le big boss final). J’ai eu l’impression que le film était bâclé de ce côté-là. Ça reste amusant et sympa, mais un peu plus d’habilité et de finesse aurait été les bienvenues, car ça me sort un peu de l’histoire à chaque fois. Puis j’avoue que j’ai un peu de mal avec la résolution et le retour de cet ennemi. Pourquoi maintenant et pas avant ? Ces petits détails, surtout sur la fin, font que le film, sans être énervant à regarder, est quand même moins sympa que le premier.

Qui dit aussi nouveau film, dit nouveaux personnages. Si les acteurs du premier retrouvent pour notre plus grand plaisir leurs personnages, ce film voit arriver quelques nouvelles têtes notables. On découvre avec amusement Toby l’elfe de maison qui est un personnage assez drôle. On découvre aussi le père de Drago, Lucius Malfoy, joué avec glace par Jason Isaacs. La famille Weasley s’agrandit un peu avec l’arrivée du père et de la sœur. Et puis il y a la talentueuse Shirley Henderson qui est géniale en fantôme qui hante des toilettes. L’actrice me fait beaucoup rire dans ce rôle.

HB0jDJbMjBk2e5WHuFwjzPsTFfU

Cette suite est sympathique à bien des égards. C’est toujours plaisant de retourner une nouvelle année à Poudlard, mais c’est vrai que ces facilités du scénario, son manque de profondeur, sont quand même bien visible et c’est dommage, car hormis ces petites erreurs, le film est plaisant. On s’amuse, on rit, on découvre un peu plus cette histoire et ses personnages. C’est donc un des films de la saga que je trouve le moins bon. Après il y a des hauts et des bas, heureusement le prochain signé Alfonso Cuarón rehausse bien le niveau.

Note : 12/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.