octobre 29, 2020

The Eye 3

the-eye-dvd3

Titre Original : Gin Gwai 10

De : Oxide et Danny Pang

Avec Chen Bo-Lin, Isabella Leung, Kate Yeung, Bongkoj Khongmalai

Année : 2005

Pays : Hong-Kong

Genre : Horreur

Résumé :

En vacances, un groupe de cinq adolescents avides de sensations fortes décident d’agrémenter leur séjour. Pour cela, ils suivent les différentes étapes d’un rite ancestral permettant d’entrer en contact avec les morts. Cependant, tout ne se déroule pas comme ils l’avaient imaginé…

Avis:

Pour boucler cette trilogie « The Eye » commencée en 2003, les frères Pang ont réalisé un film par an. La trilogie qui s’annonçait sous les meilleurs cieux avec le premier film est ensuite passé à un niveau inférieur avec le second pour enfin définitivement se perdre avec ce dernier film. Ce dernier film, dont j’attendais beaucoup, enfin que j’espérais mieux que le second, est une belle déception dans les règles de l’art, puisque c’est un film infect de débilité que j’ai regardé. Un scénario qui n’a ni queue ni tête, parcouru d’un humour lourd et de personnages insupportables. Je n’ai vraiment pas apprécié ce film.

the_eye_3_05

Un groupe de copains est en vacances en Thaïlande. Aimant les histoires de fantômes et d’esprits et surtout avides de sensations fortes, ils décident de suivre les instructions d’un livre que l’un d’eux a trouvé dans une vieille librairie étrange. Si au départ ils sont sceptiques quant aux réels pouvoirs des cérémonies qu’ils sont en train d’effectuer selon les instructions du livre maudit, très vite leurs avis vont changer, car bientôt des événements étranges commencent à se produire et leur quotidien devient de plus en plus peuplé d’esprits. Des esprits qui ne leur veulent pas que du bien et s’ils veulent réussir à s’en débarrasser, il leur faudra poursuivre toutes les cérémonies du fameux livre.

Le deuxième film était inégal, mais il y avait des moments intéressants et j’avais passé un moment plutôt sympa malgré les défauts. Comme j’avais été très surpris du changement d’histoire dans le deuxième, j’étais curieux de voir ce que les deux frères allaient pouvoir sortir de leur chapeau comme trame pour leur troisième film. Et justement pour cette nouvelle incursion dans l’univers de « The Eye » et son monde des esprits, Danny et Oxide ont de nouveau innové, mais malheureusement, ils nous ont fait le coup des ados attardés en manque de sensations fortes…

Le film commençait plutôt bien, malgré un scène d’ouverture que j’ai trouvé vraiment affreuse, kitsch au possible, mal jouée, filmée et montée, bref je n’avais vraiment pas aimé cette scène. Mais très vite le film se rattrape et nous embarque dans une histoire un peu clichée certes, mais qui s’annonçait pas mal en même temps. Le film se permettra même un petit clin d’œil aux deux autres films de la saga en début de film. Je partais donc confiant. Mais voilà, une fois passée le premier quart d’heure, l’intrigue part dans tous les sens. Le film devient difficile à suivre, incompréhensible même et ce à plusieurs moments. L’histoire devient même inintéressante, je me suis ennuyé ferme devant et je l’ai trouvé très agaçante. L’intrigue enchaîne les incohérences aussi bien et vite que « Mary Poppins » sort des objets de sa valise. Le film se gratifie aussi d’un humour assez lourdingue que les deux premiers n’avaient pas. Exemple à la volée, pour faire partir des esprits, l’un des adolescents les fait fuir avec l’odeur de ses pets. Et des délires dans le genre, il y en a tout un tas et je dois dire que je suis resté médusé, ne sachant pas si cela devait être drôle, ou triste, pris au premier degré ou non. Peut-être est-ce moi qui ne comprend pas l’humour thaïlandais, mais là pour le coup, ça faisait mal aux yeux et aux oreilles et puis au moral.

Mais encore même si l’histoire est incompréhensible, le film aurait pu se rattraper sur les personnages. On aurait pu les trouver attachants et craindre pour eux, face aux esprits qui pour le coup sont vraiment plus agressifs que dans les deux premiers films. Mais là encore le film ne fonctionne pas et que ce soit dans leurs actions, leurs relations, et même leurs caractères, les personnages sont si bêtes qu’on a envie qu’ils meurent vite juste pour s’en débarrasser. Sans déconner, ils sont insupportables et je me fichais éperdument de ce qu’il pouvait leurs arriver.

the-eye-3- -l-au-dela_9537_49477

Je ne m’attarderai donc pour plus longtemps sur ce troisième opus qui tutoie le ridicule. Le premier est excellent, le deuxième commençait à avoir des failles, mais là ce troisième, c’est tout simplement plus possible.

Note : 03/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.