Better Than Sex

69199660_af.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

De : Jonathan Teplitzky

Avec David Wenham, Susie Porter, Catherine McClements, Kris McQuade

Année: 2000

Pays: Australie, Etats-Unis

Genre: Comédie

Résumé:

Josh et Cin font connaissance durant une fête et décident de passer la nuit ensemble. Les circonstances paraissent idéales : Josh reparti à l’étranger d’ici trois jours, et Cin se retrouvera libre, comme elle l’a toujours été. Cela n’aura été qu’un intermède entre un homme et une femme qui ne recherchent que le plaisir, sans attache, ni complication.

Mais cette rencontre éphémère se prolonge au-delà de la nuit, et une seconde nuit d’amour lui succède. Leurs sentiments échappent soudain à leur contrôle. Ce qui devait être une simple partie de jambes en l’air pourrait bien déboucher sur quelque chose de plus sérieux.

Avis:

« Better Than Sex » est une belle surprise, car je m’attendais à une comédie romantique qui aurait tiré un peu vers le potache, mais en fait pour son premier film Jonathan Teplitzky a nous concocté un film différent de ce qu’il annonçait et c’est plus un film sur deux personnes qui se rencontrent, se découvrent, se voilent la face et finalement se trouvent face à une évidence.

C’est une jolie petite comédie qui analyse bien les rapports hommes-femmes avec justesse et est porté par un duo de comédien au charme fou.

69199661_ph2.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Josh et Cin se rencontrent un soir dans un bar. De suite, c’est évident, ils sont attirés l’un par l’autre. De petits gestes en drague, ils finissent par passer le nuit ensemble. Mais ce qui devait être une nuit sans lendemain se poursuit avec une deuxième nuit, puis ils finissent par décider de passer trois jours ensembles et après fini, car Josh est en séjour et il repart à Londres. Mais plus les heures passent et plus Josh et Cin deviennent complices et il se pourrait bien que leurs sentiments échappent à leur contrôle. Peut-être que cette nuit sans lendemain, cette aventure d’un été pourrait se prolonger…

Sous ses airs de comédie, « Better Than Sex » est plus un film sérieux qui va analyser la rencontre de deux inconnus qui ne pensaient pas avoir de lendemains.

Le scénario se déroule sur trois jours et principalement dans l’appartement de Cin et il va nous faire passer un bon moment sans temps mort et nous emmener vers une fin prévisible, mais en même temps, on ne l’aurait pas voulu autrement.

C’est comme coupés du monde que les amants d’une nuit vont se découvrir, s’aimer, se détester un peu, mais sans durer et nous faire vivre dans une ambiance bonne enfant cette rencontre.

L’alchimie entre les deux est évidente et le réalisateur filme très bien cette réciprocité qui va les unir. Le couple a beaucoup de charme, il est naturel et Jonathan Teplitzky nous donne envie d’en savoir plus sur eux, car c’est un peu aussi notre rencontre, on les découvre en même temps qu’eux. J’avais envie de voir comment ils vont passer ces trois jours.

La mise en scène est sympa, puisque entrecoupée de scènes, de moments drôles ou sensuels, comme des étapes dans l’éveil de leurs désirs, du regard qu’il se porte l’un à l’autre, le film va être entrecoupé d’interviews du couple et des amis du couple. Des interviews qui vont se porter sur ce que le couple fait, ou vit, comme des étapes à franchir. Le couple est filmé avec pudeur, mais pourtant le réalisateur nous fait très bien entrer dans leur intimité et ils sont très touchants dans leur pensée, leurs confessions, leur complicité naissante.

Ce film est bourré de belles scènes que j’aime, voir même adore. C’est un film très intime et passionné, fait de plein de petits gestes, de petits moments amoureux, c’est un film touchant. Les moments où ils font l’amour, cherchant à découvrir le corps de l’autre, sont bien filmés et sensuels au possible. Le réalisateur nous fait très bien ressentir ce que ses personnages ressentent. Certes, le procédé est un peu simple, puisque l’on entend les pensées des personnages, mais il est efficace, puisque c’est avec beaucoup de réalisme et sans tabou que les deux personnages se livrent au plus profond d’eux et ce qui leur arrive dans ces moments-là ou dans d’autres sonne très vrai, puisque ça nous est arrivé à tous.

En plus être beau dans ce qu’il nous raconte, c’est aussi un film qui est beau à regarder. L’esthétisme du film est beau, la lumière éclaire bien ce cocon que les deux personnages se sont faits dans l’appartement. On a l’impression que le temps s’est arrêté pour eux et l’on aimerait ne jamais sortir de cet appartement.

Les deux acteurs sont excellents, on sent le regard complice qu’il se porte, et l’envie du désir qui monte en eux, la passion dans les scènes de sexe ou dans le quotidien. Ils arrivent très bien à nous communiquer chacun de leur ressenti.

Le film est tenu pour la belle Susie Porter que j’ai aimé découvrir et qui m’a séduit par son naturel et son dynamisme. L’homme, lui, est incarné par l’excellent David Wenham que j’ai trouvé touchant quand il lève le voile et accepte enfin de se livrer.

69199661_ph4.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Il y a des films comme ça dont on n’entend pas forcément parler et à tort. « Better Than Sex » fait partie de ceux-là. Quand il est sorti, il n’a pas fait parler de lui et c’est bien dommage, je suis sûr qu’au cinéma, il doit être encore plus sympa à découvrir. C’est donc un film simple, cru, sans complexe et très pudique en même temps que Jonathan Teplitzky nous livre pour son premier métrage. Un petit film qui ne changera pas votre vie, mais si jamais vous tombez dessus, il mérite vraiment qu’on s’y attarde et vaut amplement le coup d’œil.

Note : 14/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net