octobre 18, 2021

Les Orgueilleux

64748

De : Yves Allégret

Avec Gérard Philipe, Michèle Morgan, Michèle Cordoue, Carlos Lopez Moctezuma

Année : 1953

Pays : France, Mexique

Genre : Drame

Résumé :

Alors que son mari vient de mourir d’une méningite et que l’épidémie se propage, une touriste française en vacances au Mexique fait la connaissance d’un médecin alcoolique.

Avis :

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une jolie découverte. Cette découverte, c’est « Les Orgueilleux » d’Yves Allégret. Envie de « nouveauté », de découvrir autre chose, je me suis arrêté sur ce film, avec la belle Michèle Morgan dans le premier rôle. Une actrice que je ne connaissais que de réputation jusque-là.

Adapté d’une nouvelle de Jean-Paul Sartre, « Les Orgueilleux » est un film dont je n’avais jamais entendu parler et devant lequel j’ai pris plaisir à découvrir les mots de Sartre mis en images par Yves Allégret.

19204635.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Nelly et son mari sont en vacances au Mexique depuis peu. Mais monsieur ne va pas bien du tout, malade, pris de vomissements, il est la première victime d’une épidémie de méningite. Nelly va être alors aidée par George un homme étrange, assez insupportable, et beaucoup trop penché sur la bouteille. Cet homme est un Français, comme elle, venu s’installer cinq années plutôt dans le pays avec sa femme, décédée aujourd’hui.

Quand son mari succombe à la maladie, Nelly se surprend à ne pas être triste par la mort de ce dernier. Aucune larme ne sort. Nelly est plutôt curieuse de découvrir l’homme qui les a aidés, cet ancien médecin, devenu alcoolique et c’est dans un pays au bord de la quarantaine que ces deux personnes vont se découvrir….

Belle surprise donc que cette romance en noir et blanc sous le soleil du Mexique. « Les Orgueilleux » est un film dont je n’avais jamais entendu parler jusqu’à ce que je tombe par hasard dessus dans l’une de mes boutiques préférées.

C’est un film assez singulier que réalise là Yves Allégret. L’intrigue est bien menée et a tout du film romantique en noir et blanc.

Le réalisateur français nous emmène avec humour et drame dans ce Mexique pauvre, chaud et poisseux. Plus que l’histoire en elle-même, qui reste jolie, mais cousue de fil blanc, c’est l’ambiance particulièrement singulière qui m’a beaucoup plu.

Le film est un peu long à suivre, le début a un peu de mal à se lancer, mais il reste très beau à regarder. J’ai adoré découvrir ce Mexique des années 50, j’ai aimé la simplicité des images, de la ville, des gens en ville, le film sonne juste.

J’ai beaucoup aimé ce noir et blanc, les plans de son réalisateur, les scènes qu’il nous a concoctées. Le film a beaucoup de charme, le réalisateur a très bien su captiver l’ambiance et l’univers de ce pays. Le film jouit de plein de petits riens qui ne font que renforcer le portrait que le réalisateur fait. J’ai aussi trouvé qu’il y avait des moments extraordinaires, comme une scène de danse, que l’un des personnages effectue pour gagner une bouteille.

L’intrigue, même si elle est simpliste, et qu’on devine très vite comment le film va se finir, est belle à suivre. Et malgré quelques moments plus mous et relâchés, elle se suit avec intérêt et un certain suspens. Oui, on devine comment le film va se finir, mais c’est aussi parce qu’on aimerait qu’il se termine ainsi et avec l’épidémie qui prend de l’ampleur, je suis resté accroché devant en priant que l’un des deux personnages ne succombe pas à la maladie et cette tension va être présente jusqu’aux derniers plans du film, qui clôturera avec beauté et romantisme ce joli film.

Le film est bien tenu par les deux acteurs principaux. C’est deux acteurs que je ne connaissais que de nom et c’est avec plaisir que j’ai pu enfin découvrir, ces deux grands noms du cinéma français que sont Michèle Morgan et Gérard Philipe. Michèle Morgan est une actrice incroyable, qui dégage un charisme fou. Ce regard qu’elle a est superbe, elle captive la caméra, même quand elle ne fait rien. C’est dingue le pouvoir d’envoûtement qu’elle a.

Gérard Philipe est assez drôle en fait. Bien sûr, c’est le rôle qui veut ça, mais l’acteur face à la froideur de Morgan m’a fait rire, surtout dans les parties les plus alcoolisées du film. Lui aussi est bien charismatique et dégage quelque chose de fou face à la caméra. Le couple est très bien assorti et se déteste très bien à l’écran. Autre personnage et actrice qui m’a fait rire c’est Michèle Cordoue, qui joue la barman. L’actrice est tordante dans la susceptibilité de son personnage.

orgueilleux-02.jpg~original

C’est donc une belle découverte que ces « Orgueilleux« . C’est un film simple, mais beau dans son fond et sa forme. J’ai vraiment pris plaisir à suivre cette histoire et ses personnages.

Puis ces deux acteurs sont si beaux qu’ils font le film à eux seuls.

Note : 13/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=bBn3mr96aqY[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

2 réflexions sur « Les Orgueilleux »

  1. Bonjour,

    Je désirerai acquérir l’affiche les orgueilleux, a qui dois-je m’adresser ?

    Dans l’attente de votre réponse, salutations sincères.

    Mr domingues

  2. Bonjour,

    Il faut peut-être aller demander du côté du site mauvais-genres et leur envoyer un mail pour savoir s’ils l’ont.

    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.