Catlyn

125248_c

Auteur : Francis Sapin

Editeur : Vent d’Ouest

Genre : Fantastique/Jeunesse

Résumé :

Bienvenue dans la maison de retraite des créatures fantastiques ! La maman de Catlyn est cuisinière et vient de trouver un emploi dans une maison de retraite. L’idée de vivre au milieu des retraités n’enchante guère la jeune adolescente, mais il s’agit d’une maison un peu particulière où les pensionnaires cachent des pouvoirs extraordinaires… Ce sont les descendants des créatures magiques qui peuplent secrètement le monde depuis la nuit des temps : sirène, loup-garou, homme invisible… Les retraités sont ravis des talents de la nouvelle cuisinière et vont tout faire pour la garder auprès d’eux ! À commencer par secourir la jeune Catlyn qui se trouve dans une situation délicate après avoir fugué pour rejoindre son père, un homme peu recommandable.

Avis :

Comme pour les romans ou les mangas, la BD possède sa section jeunesse. Et comme pour tous les supports pratiquant ce genre, il y a à boire et à manger. Si on tombe parfois sur des chefs d’œuvre à double lecture procurant ainsi du plaisir autant à l’adulte qu’à l’enfant, on peut dire que certaines œuvres frisent le ridicule ou le gnangnan. Prenons un exemple, il existe en albums de jeunesse des histoires sur les défécations, abordant ainsi le thème de la scatophilie pour les petits enfants. Pour la BD, c’est un peu différent, car le lectorat doit être un peu plus grand que pour les albums et du coup, on commence à avoir des histoires assez intéressantes et parfois surprenantes. Catlyn est la première série de Francis Sapin, et il aborde un thème déjà-vu, les créatures fantastiques vivant parmi nous, tout en gardant un aspect enfantin, mais essayant aussi d’aller vers quelque chose de dure.

61RMTb+xGPL

Le scénario est très convenu. Les créatures fantastiques ont existé, mais avec la modernité et le progrès, elles ont petit à petit disparu. Catlyn est une jeune fille qui suit sa mère qui a vraiment besoin d’un job. Elle va devenir alors cuisinière dans une maison de retraite, mais les habitants de cette maison sont un peu bizarres. Effrayée, la jeune Catlyn va appeler son père au secours, et ce dernier l’accueille. Mais il est un malfrat notable et il va entrainer Catlyn dans un règlement de comptes peu agréable. Elle va alors découvrir que les habitants de la maison de retraite sont plus que des petits vieux étranges. Bien entendu, quand on ouvre Catlyn, on sait ce que l’on va trouver. De la bonne humeur, de la magie et surtout un univers dans lequel on ne sera pas perdu, surtout si l’on est rompu au style fantastique.

Le plus surprenant dans Catlyn, c’est la présence d’une double lecture. Tout d’abord, les enfants vont y voir une jolie histoire fantastique avec de l’aventure, de l’action et surtout de l’humour. Les petits vieux sont à la fois repoussants et attrayants et le graphisme de Francis Sapin reste très doux, très simple et très enfantin. De ce fait, la série ne se dégage pas trop de la masse des BD jeunesse, mais peut attirer autant les filles que les garçons, de par son graphisme léger et de par son histoire qui promet des créatures fantastiques. Bien sûr, certains enfants pourront y voir une jolie morale sur le fait de soutenir ses parents, et de ne pas forcément avoir peur de l’étranger.

Mais le plus intéressant reste la partie pour les adultes. Malgré son aspect très puéril, la série est finalement assez violente et dure. On commence l’histoire avec une maman en détresse, qui ne possède ni logement, ni argent. Cette situation ne lui convient mais elle essaye de s’en sortir pour sa fille et ce passage est assez touchant. Catlyn est aussi assez violent, notamment concernant l’histoire de son père, qui est un gangster assez violent et qui se retrouve dans une histoire de vengeance assez sordide. A ce moment-là, on peut se poser la question du public visé, surtout qu’il est question de meurtre et d’une créature relativement féroce. Mais finalement, cela passe plutôt bien et permet à l’adulte de ne pas s’ennuyer durant la lecture.

81U3TAxlx3L._SL1087_

Au final, Catlyn est une série plutôt sympathique et qui démarre de façon tranquille. Abordant le thème du fantastique avec des créatures imaginaires, ce premier tome a de quoi attirer les petits comme les grands. Si l’on excepte les quelques moments de violence qui peuvent peut-être dérouter les jeunes lecteurs, ainsi qu’un scénario relativement léger, Catlyn est une série qui se laisse lire et qui apporte un bon moment sans chercher plus loin, mais c’est déjà pas mal.

Note : 12/20

Par AqME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net