Les Invités de mon Père

19250686.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

De : Anne Le Ny

Avec Fabrice Luchini, Karin Viard, Michel Aumont, Valérie Benguigui

Année : 2009

Pays : France

Genre : Comédie

Résumé :

Lucien Paumelle a toujours eu des convictions fortes. Médecin retraité, il reste un homme d’action, réputé pour son implication dans de nombreuses causes humanitaires.
Son engagement le conduit jusqu’au mariage blanc avec une jeune femme moldave, Tatiana, pour lui éviter l’expulsion.
Mais ses enfants, Babette et Arnaud, s’aperçoivent rapidement que le comportement de leur père n’a plus grand-chose à voir avec les principes qu’il a toujours prônés : malgré ses 80 ans, Lucien aurait-il succombé au charme de sa flamboyante épouse ?
Tandis que Tatiana et sa fille prennent leurs marques chez les Paumelle, le chaos s’installe dans le quotidien de Babette et Arnaud.
Bientôt, ce sont toutes les relations familiales qui sont à redéfinir…

Avis :

Un soir, j’avais envie de rigoler et vu le casting et la bande-annonce de ce film, je me suis enfin laissé tenter et je dois dire que je me suis un peu marré, mais le film est bien loin de sa bande-annonce et il m’a surpris.

19243446.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Dans la famille Paumelle, on a des convictions fortes et on fait preuve d’initiatives, enfin surtout le patriarche de la famille. Lucien est retraité, ancien médecin de renom, il est aujourd’hui bénévole et s’implique dans des causes qui lui tiennent à cœur.

Mais cette fois-ci, son engagement va aller encore plus loin. Touché par le destin d’une jeune femme moldave et sa fillette, toutes les deux sans-papiers et qui risquent l’expulsion, il décide alors de l’épouser en toute discrétion et annonce la nouvelle à sa famille lors d’un repas chez son fils. La nouvelle fait l’effet d’une bombe et les enfants, comme les beaux-enfants, sont partagés sur cet acte militant, comme Lucien aime à le rappeler. Mais très vite, les deux enfants, Babette et Arnaud, trouvent le comportement de leur père quelque peu bizarre et loin des valeurs qu’il a toujours prôné. Peu à peu, ils commencent à douter, leur père a 80 ans passés, serait-il tombé sous le charme de cette femme et en serait-il amoureux ? Bientôt le désordre et le chaos s’installent dans la famille Paumelle et bien des remises en question vont être faites !

Deuxième film de la comédienne Anne Le Ny en tant que réalisatrice. Si je m’attendais à une vraie comédie, c’est plus un film qui tire vers le dramatique que la réalisatrice a fait ici. « Les invités de mon père » commence comme une bonne comédie avec cette annonce qui fait l’effet d’une bombe dans la maison. C’est léger et drôle, surtout que chacun y va de son petit commentaire, mais plus le film d’Anne Le Ny va avancer, plus on va se rendre compte que la réalisatrice part dans un sujet dur, triste, politiquement incorrect, qui peut faire grincer quelques dents et en fin de compte nous offrira une fin touchante et partagée sur les réactions familiales.

Le film est juste et absolument pas moralisateur, alors qu’avec un sujet comme les sans-papiers, les leçons de morale ne sont pas loin et c’est souvent le piège quand un réalisateur appuie trop pour dénoncer. Ici, ce n’est pas le cas, la réalisatrice passe du comique au sujet sensible avec beaucoup de divertissements. On sourit devant les premières réactions des enfants, mais on est touché aussi par une Karin Viard qui va complètement se remettre en question à l’arrivée de cette femme.

Le scénario aborde donc la question des sans-papiers, mais va plus loin en nous offrant aussi le portrait d’une famille parisienne qui va découvrir ce qui les unis et jusqu’où ils peuvent aller pour rester unis (allant peut-être même contre leurs valeurs). J’ai particulièrement aimé comment ce frère et cette sœur finissent par se rapprocher et en quelque sorte rattraper le temps perdu entre eux. J’aime comment la réalisatrice tourne l’histoire et les enjeux que doivent affronter les enfants. J’aime aussi le certain suspens qu’il peut y avoir dans le film. La réalisatrice m’a beaucoup surpris dans son intrigue.

Pour son film, la réalisatrice a fait appel à un beau casting qui fait la part belle à un excellent duo mené par le grand Fabrice Luchini que j’aime beaucoup et qui est encore une fois très bon dans un rôle plus simple qu’à l’accoutumé, et la belle Karin Viard qui est épatante dans ce film. L’actrice est très touchante, aussi bien dans son jeu qu’avec son personnage. J’ai beaucoup aimé le personnage de Babette. Simple, naturel, drôle et triste. J’adore et Viard est terrible dans ce rôle.

19243447.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Michel Aumont est bon, j’ai beaucoup aimé ce rôle de petit grand-père qui retrouve peu à peu gout à la vie, malgré la tournure de l’histoire. C’est plaisant aussi de voir la regrettée Valérie Benguigui dans le rôle d’une belle-sœur impliquée.

Véronica Novak qui joue la Moldave est très bien même si elle est agaçante, mais c’est le rôle qui veut ça. Le reste du film sera peuplé par Raphaël Personnaz, Anne Le Ny en personne et Olivier Rabourdin.

« Les invités de mon père » est donc un joli petit film qui oscille bien entre la comédie et le drame. L’histoire est forte et jolie, la réalisatrice ne tombe pas dans la morale bien lourde et le casting est chouette.

Note : 14/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net