octobre 18, 2021

Opération Sabotage – Max Manus

1029235_big

Titre Original : Max Manus

De : Espen Sandberg et Joachim Ronning

Avec Julia Bache-Wiig, Nicolai Cleve Broch, Ron Donachie, Ken Duken

Année: 2008

Pays: Danemark, Allemagne, Norvège

Genre: Guerre

Résumé:

En 1940, après des années d’exil, Max Manus revient dans son pays occupé par les Nazis. Capturé par la Gestapo, il réussit à s’échapper et rejoint la Résistance. Réfugié en Écosse, il décide alors d’organiser la plus importante opération de sabotage de sa vie : détruire un navire ennemi en pleine Mer du Nord.

Avis:

Espen Sandberg, Joachim Rønning, ce sont les réalisateurs de « Bandidas » sorti en 2006, mais depuis, qu’on fait ces deux réalisateurs norvégiens ? Et bien ils sont retournés dans leur pays où ils ont un cinéma radicalement différent de la production Europacorps. « Bandidas » était leur premier film, et après un western, c’est dans un film sur la Seconde Guerre mondiale qu’ils ont jeté leur dévolu et plus précisément sur le parcours d’un homme très célèbre dans leur pays, « Max Manus » un homme comme tout le monde avant la guerre devenu par la force des choses l’un des résistants les plus célèbres et respectés du pays.

article-1190960-053772D1000005DC-990_468x297

1940, la Norvège est occupée par les nazis. Plusieurs jeunes gens décident de faire de la résistance à leur manière. Ils décident de commencer avec des tracts, mais peu à peu, ils vont aller de plus en plus loin et ça devient, de plus en plus dangereux. Puis un soir l’un d’eux, Max Manus, est capturé par l’ennemi. Pour ne rien révéler, il va se jeter par une fenêtre, mais il ne meurt pas et reste captif des allemands. Il réussit à s’évader et se réfugie en Écosse, où il va être formé au sabotage. Après sa formation, il revient dans son pays avec un objectif très dangereux. Il devra passer inaperçu et saboter le plus possible les allemands, en particuliers la flotte allemande amarrée au port.

Et c’est ainsi que je me lance dans la courte mais très belle filmo du duo norvégien Espen Sandberg et Joachim Rønning. Enfin surtout leurs deux derniers films en date, « Bandidas » étant plus une commande qu’un vrai film d’Espen Sandberg et Joachim Rønning.

Des films sur la Seconde Guerre Mondiale, il y en a eu beaucoup et il y en aura encore beaucoup. Alors que la guerre a été filmée sous toutes les coutures et sur presque tous les fronts, avec « Max Manus » les deux réalisateurs nous invitent à découvrir la guerre sous un autre angle avec l’un de leurs héros de leur pays et nous propose de la guerre dans un pays dont on ne parle pas souvent, la Norvège.

Le scénario est commun avec beaucoup de films sur la guerre et nous présente des jeunes gens qui ont la vie devant eux. Plein de vie, de joies, de bonheur, leur existence va alors être chamboulée avec l’arrivée de la guerre et la prise de leur pays par le régime nazi.

Comme beaucoup de films avant lui, « Max Manus » va nous montrer l’envie, le désir et surtout le devoir de résister et de repousser l’ennemi en-dehors des frontières.

Mais là où « Max Manus » va se différencier des autres films de guerre, c’est sur le point de vue de ses missions, le sabotage des navires allemands, les missions d’infiltration. Bien sûr j’ai déjà vu des films qui abordaient ces points de vue là, mais ici, je trouve qu’il y a quelque chose de neuf, d’original qui se dégage du film. C’est une excellente surprise. Les deux réalisateurs nous livrent une histoire malheureusement passionnante puisqu’elle s’inspire d’une histoire véridique. Le film est très bon et plus on avance dans l’histoire et plus celle-ci va devenir sombre et les missions vont avoir de plus en plus d’enjeu.

J’ai trouvé que les deux réalisateurs filmaient très bien le temps qui passe, puisque leur film s’aventure sur toute la période de la Seconde Guerre Mondiale, allant de l’invasion de la Norvège, à la chute d’Hitler. Et c’est sans ennui qu’ils vont filmer le destin de leur héros sur six années de peines, de douleurs, de joies et de victoires, comme de défaites.

Ce qui me surprend dans le cinéma d’Espen Sandberg et Joachim Rønning, c’est l’ambition qu’ils ont de faire de grands films. J’ai commencé leur film dans le désordre et j’ai vu leur dernier « Kon Tiki » avant celui-là et là encore le film va plus loin et c’est surprenant de voir une telle ambition dans ce cinéma qui en fin de compte n’a strictement rien à envier au cinéma américain. « Max Manus » est un film qui a de la classe dans sa mise en scène, dans ses décors, ses plans, les séquences de sabotages sont sublimes. En fait, tout le film est sublime. Il y a des moments intenses, il y a du suspens, comme c’est une histoire que je découvre, je suis resté accroché sur tout le long avec l’envie de savoir ce qui allait bien pouvoir arriver à cette bande.

Les personnages sont attachants et c’est même terriblement émouvant quand certains tombent, c’était même révoltant et je me suis vu agacé devant mon écran. Aksel Hennie tient le film sur ses épaules et le comédien est très bon, c’est une aussi belle découverte que Pål Sverre Valheim Hagen l’a été dans « Kon Tiki » et d’ailleurs, c’est avec plaisir que je l’ai retrouvé dans ce film.

maxmanus1

C’est donc encore une fois une très bonne surprise que ce « Max Manus« . C’est un film dont l’histoire m’a beaucoup plu et touché. C’est un film que j’ai beaucoup aimé. Décidément, le cinéma d’Espen Sandberg et Joachim Rønning est vraiment génial, ces deux mecs ont tout compris au cinéma et comme c’est eux qui réalisent le prochain « Pirates des Caraïbes » et après avoir vu « Max Manus » et Kon Tiki, je peux dire que ce cinquième volet des aventures de Jack Sparrow s’annonce terrible !

Franchement ces deux réalisateurs trop peu connus chez nous ont une sacrée filmographie à découvrir.

Note : 15/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=WbK4WTQFf9U[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.