février 25, 2021

Sex Tape

426966.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

De : Jake Kasdan

Avec Cameron Diaz, Jason Segel, Rob Corddry, Ellie Kemper

Année : 2014

Pays : Etats-Unis

Genre : Comédie

Résumé :

Jay et Annie s’aiment, mais dix ans de mariage et deux enfants ont un peu érodé leur passion. Pour ranimer la flamme, ils décident de filmer leurs ébats lors d’une séance épique. L’idée semble bonne… jusqu’à ce qu’ils s’aperçoivent que la vidéo a été envoyée par erreur à tout leur entourage, familial et professionnel ! Pris de panique, ils sont prêts à tout pour faire disparaître le film à scandale chez chacun des destinataires. Ils jouent leur réputation, leur carrière, leur mariage et leur santé mentale…

Avis :

Au départ, une sextape, c’est une vidéo soit pornographique, soit érotique réalisée par des couples amateurs, qui est destiné à être visionné dans un cadre privé. Bien souvent, une sextape est faite par des célébrités et celles faites par des personnes comme Pamela Anderson ou Paris Hilton ont même fait le tour du monde. Depuis, la sextape se démocratise tant que c’est un peu comme une évidence qu’elles finissent par débarquer sur le grand écran. Et c’est Jake Kasdan qui s’y colle et pour ça, il reconstitue son duo d’acteur qu’il avait réuni dans son précédent film « Bad Teacher« , c’est-à-dire la pétillante Cameron Diaz et le sympathique Jason Segel pour jouer un couple bien embêté après avoir voulu rajouter du piment dans leur quotidien.

264794.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Jay et Annie se sont rencontrés à la fac et sont éperdument tombés amoureux l’un de l’autre. Ensemble, il s’emboîte à merveille et font l’amour partout, tout le temps, et sont bien décidés à ne jamais s’arrêter. Puis est arrivé le mariage et contrairement à ce que la légende dit, pour eux le mariage n’a pas terni leur relation charnelle. Ce qui l’a terni, c’est l’arrivée des enfants. Avec un, c’était déjà difficile, alors avec deux, faire l’amour est presque impossible. Il faut organiser la partie de jambes en l’air. Trouver un moment seuls, sans être fatigués et quand ce moment arrive, ce soir-là, ça fait si longtemps qu’ils sont même mal à l’aise. Alors pour redonner un peu de piment dans leur vie, Annie a la merveilleuse idée de se filmer en train de faire l’amour. La technique marche parfaitement et ce soir-là, Jay et Annie vont passer une soirée aussi fantastique qu’épuisante et débridée. Mais quelques jours après cette soirée, des répercussions inattendues arrivent et Jay et Annie se retrouvent bien dans l’embarras, car cette très longue sex tape se retrouve partagée sur tous les vieux IPad que Jay, animateur radio, a donné à des amis, des collègues, le facteur et malheureusement, le futur patron d’Annie. Un homme qui voue un véritable culte à la bienséance. Jay et Annie décident alors de partir pour la mission de leur vie et récupérer tous les IPad distribués. La nuit va alors être très longue.

Il y a tout juste vingt ans maintenant débarquait une blonde pulpeuse dans un cabaret et rendait complètement dingue un Jim Carrey planqué derrière un masque vert. Ce film, tout le monde le connait, c’est « The Mask » et cette blonde, entrée instantanément dans la légende, c’est Cameron Diaz. Et depuis 1994, la blonde s’est imposée comme la référence de la comédie soft ou débridée américaine. Cameron Diaz a traversé les années avec plus ou moins de succès et cette année elle nous revient avec sa petite sex tape.

Cameron Diaz est une actrice que j’aime bien et j’ai un petit faible pour ses films. Même s’ils ne sont pas toujours tops, je trouve qu’il y a toujours de quoi rigoler devant et c’est bien le cas de ce petit film mineur dans sa longue filmographie. « Sex Tape » est donc un petit film sympathique, un peu déjà-vu, qui ne casse pas trois pattes à un canard, mais qui a le mérite de faire simple et direct. Le scénario bien-pensant, avec la belle morale, un peu lourde à la fin, je dois dire, se laisse regarder sans déplaisir. Les deux personnages principaux sont attachants et l’histoire dans laquelle ils se retrouvent embarqués nous réserve son lot de beaux comme de mauvais gags, ainsi que ses personnages loufoques, comme vous devez vous en doutez. Des personnages qui sont loin de ce qu’ils laissent entrevoir. On peut dire que dans son fil rouge, le film de Jake Kasdan sera sans grande surprise. Et pourtant, malgré ça, j’avoue que j’ai bien rigolé à certains moments. J’ai trouvé plusieurs gags bien amenés et des retournements assez surprenants, comme le coup du chantage. Alors, oui, c’est peut-être un peu lourd, un peu facile aussi, comme si les scénaristes n’avaient rien trouvé de mieux, pour prolonger un peu le film et donner du mystère et du suspens, mais pourtant ce retournement fonctionne plutôt pas mal et malgré cette facilité, j’ai apprécié.

Ce qui fait surtout que le film a du charme et qu’il est plaisant, c’est le charme et l’alchimie qu’il y a entre ces deux acteurs, Cameron Diaz et Jason Segel. Les deux sont drôles, bourrés d’étincelles, d’humour (leur sex tape est vraiment fun), ils se balancent bien la réplique et le génie comique, même si on les a connu plus actifs, fonctionne bien. En particulier, une grosse scène qui résonne comme le point culminant du film, une scène se trouvant dans la maison du patron de Diaz, joué par un Rob Lowe assez dégueulasse. Peut-être un peu clichés et pourtant pas trop mal, ce sont les meilleurs amis du couple joués par Rob Corddry et Ellie Kemper. Les deux acteurs se réservent quelques bonnes répliques et un bon sauvetage de situation.

560232.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Voilà, c’est donc un petit film sans grande surprise, qui manque de mordant, mais qui se laisse regarder, qui m’a diverti et qui m’a amusé. Bien sûr, ce n’est pas la meilleure comédie de l’année et je peux même vous dire que j’ai trouvé « Bad Teacher « , le précédent film du réalisateur, plus drôle, mais cette « sex tape » est bien loin quand même de la bouse dont j’ai tant entendu parler. En conclusion, il se regarde, on s’amuse et il va surement s’oublier après, mais ce sera aussi pour mieux le redécouvrir à chaque coup. À voir donc, mais pas forcément nécessaire.

Note : 12/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.