Big Nothing

18682961_20130809165114091.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

De : Jean-Baptiste Andrea

Avec David Schwimmer, Simon Pegg, Alice Eve, Natascha McElhone

Année : 2006

Pays : Etats-Unis, Canada

Genre : Comédie

Résumé :

A l’insu de sa femme policière, un professeur frustré et au chômage décide de prendre sa revanche sur la vie en s’associant avec un arnaqueur imprévisible et son ambitieuse ex-petite-amie dans un plan de chantage « à toute épreuve ». Mais lorsque tout ne se passe pas comme prévu, ils découvrent vite que rien dans la vie n’est à toute épreuve…. et que tout à un prix…

Avis :

Alors si je m’attendais à celui-là. « Big Nothing » est le film que je n’ai pas vu arriver. Aimant Simon Pegg et ses délires, je suis parti dans ce film sans rien savoir et je suis resté sur le cul de ce qui m’a été présenté. Moi qui m’attendais à rire et m’éclater dedans, je n’ai pas été très surpris par la tournure qu’a pris le film et c’est avec plaisir que j’ai découvert un film à l’humour très noir et au final que je n’aurais pas cru comme ça. « Big Nothing » est donc très loin de ce que son affiche vend et ce n’est pas plus mal.

arts-graphics-2006_1174768a

Charlie Wood est écrivain, enfin du moins il aimerait être un écrivain publié, mais ses manuscrits reviennent toujours avec des avis défavorables. Charlie déprime et a la sensation d’être inutile, face à sa femme qui est un officier de police épanoui dans son travail. Cette dernière arrive à le convaincre de postuler pour un emploi qu’il décroche. Ce n’est pas glorieux, mais il sera opérateur de dépannage au téléphone pour des ordinateurs. C’est là qu’il va faire la connaissance de Gus Dikinson, un homme assez drôle. Le contact passe très bien entre les deux et c’est très vite que Gus expose un plan simple à Charlie pour se faire de l’argent vite et facile. Mais ce plan si simple va très vite tourner à la catastrophe et toute l’opération va partir en vrille.

« Big Nothing » est un film trop méconnu et qui pourtant mérite vraiment le détour, car c’est un excellent film pile poil dans la lignée de « petits meurtres entre amis » que le réalisateur français nous offre là pour son deuxième film.

Comédie noire et déjantée, thriller, film d’arnaque avec un côté social, le film de Jean-Baptiste Andrea part dans tous les sens et nous offre un excellent divertissement aussi drôle qu’il est cru, sanglant et macabre.

Des films comme celui-ci j’adorerais en voir plus souvent, car j’ai adoré le film et je suis rentré dedans dès le départ et il ne m’a pas lâché jusqu’à la fin qui est d’ailleurs toute aussi excellente que le film peut l’être.

Le scénario est génial de chez génial, j’ai adoré cette intrigue. C’est vrai qu’au départ, l’histoire peut paraître simple, et même déjà vue, mais l’écriture faite mouche, les quiproquos s’enchaînent à une vitesse folle et y en a un paquet, ce qui nous tient en haleine pendant tout le film avec la question finale, de « comment tout cela va bien pourvoir se finir ? ». L’intrigue n’arrête pas une minute. Dans ce film il y a toujours un rebondissement qu’on ne voit pas arrivé, on est baladé parfois par le réalisateur qui s’amuse avec nous, nous indiquant certaines choses et nous on plonge dedans, alors que c’est faux.

Le film est drôle, parfois pas forcément là où l’on aurait imaginé. La mise en scène est géniale. C’est improbable, c’est gore parfois, angoissant à d’autres moments. Le film joue avec les styles, les mélange et s’avère être un pur moment de cinéma.

Le film est porté par un trio d’acteurs terribles. Chacun d’eux complètent l’autre et ensemble, ils tirent le film vers le haut. Tout le film est vu du point de vue de David Schwimmer qui trouve là un rôle qui lui va bien. L’acteur est convaincant dans son personnage et il provoque l’hilarité de par son incompréhension de ce qu’il se passe. Simon Pegg est parfait dans un rôle assez touchant au départ, même si l’on sent qu’il nous raconte des conneries. Puis plus on en découvre sur le personnage et plus celui-ci est sombre et fun en même temps et le talent comique de Pegg, qui s’éclate pour le coup, ne fait que démultiplier notre envie d’aimer ce personnage. Alice Eve est elle aussi géniale dans le rôle de la blonde, ultra sexy, un peu conne sur les bords, mais qui en fin de compte va être plus intelligente et cachottière qu’elle ne le laisse paraître.

YrdvEwDX

« Big Nothing » est donc un film génialement dramatique et atrocement drôle. Porté par un trio de comédiens excellents, une intrigue parfaitement dosée qui tient en haleine jusqu’au bout et une mise en scène, sanglante et fun, « Big Nothing » est le genre de film qui mériterait d’être largement plus connu.

Note : 16/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net